Le Groupe d’action des femmes pour la relance économique du Houet (Gafreh) est un collectif burkinabé de recyclage des sachets plastiques usagés. Son objectif est de lutter contre la pollution des sachets plastiques dans la région, tout en créant des emplois pour les femmes les plus défavorisées du collectif.

  • Plus de 60 femmes et jeunes filles de Bobo-Dioulasso bénéficient directement du projet.
  • Elles ont été formées aux techniques de lavage et de tricotage des sachets pour la fabrication d’objets.
  • Le collectif octroie également des micro-crédits pour permettre à ses membres de développer d’autres activités.
  • Le collectif favorise l’éducation des femmes en administrant plusieurs centres de formation dans lesquels 1170 femmes ont été alphabétisées à ce jour.
  • Cette initiative lutte également contre la détérioration des sols et de l’eau causée par les déchets en plastique qui entravent le drainage des caniveaux et favorisent la stagnation des eaux et la propagation de maladies hydriques (choléra, typhoïde) et du paludisme.
  • Le Gafreh était parmi les cinq finalistes du prix Ethnik de Ouagadougou en 2014.