En 2003, suite à un voyage professionnel à Phnom Penh au Cambodge où elle découvre la situation des femmes couturières et tisseuses de soie, Sandy Blain décide de fonder La Vie Devant Soie.

  • Le but premier de Sandy est de relancer les ateliers de confection traditionnels laissés à l’abandon et d’ainsi sauvegarder un savoir-faire ancestral.
  • Les matériaux utilisés sont de la soie tissée à la main sur des métiers à tisser traditionnels ou des tissus issus des surplus de production de l’industrie textile et chinés sur les marchés locaux.
  • La récupération est présente dans toute la démarche pour arriver à un modèle sans aucune perte.
  • Les accessoires sont cousus à la main dans des ateliers respectant les principes du commerce équitable. De plus, à travers la confection des accessoires, la marque soutient des personnes en situation d’handicap.
  • Sandy est très impliquée dans toutes les étapes de production, c’est par exemple elle qui chine les tissus sur les marchés.
  • Elle va même plus loin en sollicitant un véritable échange avec les ouvrières sur la confection des collections à chacune de ses visites sur place (3 ou 4 fois par an).