Julien Faurax

Président

Gaétan Morel

Responsable communication et recherche de fonds

Claire Dupraz

Responsable aménagement et vitrine

Virginia Villegas

 Responsable gestion et administration

Maël Chalard

Responsable ressources humaines

Léa Winter

 Co-responsable produits

Virginie Schmadel 

 Responsable marketing

Simone Frey

 Co-responsable produits

Notre boutique

La Boutique Ayni est un magasin de mode équitable créé en 2006 à Genève par l’association Les Projets Waki, qui en assure la gestion. Elle propose une large palette de vêtements, accessoires et produits écologiques issus du commerce équitable. La boutique sélectionne des produits de consommation quotidienne issus de filières qui garantissent un impact social et environnemental positif. En offrant un débouché aux petits-es producteurs-trices et artisans-es équitables du Sud et du Nord, elle permet de sauvegarder et de développer une économie artisanale locale et démontrer que le commerce équitable n’est pas qu’un enjeu dans les pays en voie de développement.

Année après année, la Boutique Ayni a développé une connaissance pointue des marques ou entreprises actives dans le domaine du commerce équitable et éthique. Ces marques et produits respectant de fortes exigences sociales sont soit proposées en exclusivité dans notre boutique, soit rares à trouver dans le commerce. En collaboration avec des fournisseurs ou des projets solidaires, nous soutenons directement ou indirectement des producteurs-trices, des artisans-nes, des associations et des micro-entreprises de différentes régions du monde. Grâce à nos connaissances des différents labels et critères du commerce équitable, nous procédons à une analyse détaillée des filières de tous nos fournisseurs afin que nos strictes exigences tant sur le plan social qu’environnemental soient respectées.

La boutique est membre de la Chambre de l’économie sociale et solidaire (APRÈS-GE), dont elle suit les grandes lignes : par la création d’une micro-entreprise sociale à but non lucratif, elle tente de rendre concret les principes d’une « autre économie » et de travailler en réseau avec des acteurs suivant les mêmes objectifs pour renforcer le poids de l’économie sociale et solidaire dans notre société.